Select Page

La sodomie ne date pas d’hier, cette pratique sexuelle existe depuis même le Moyen Âge. On a toujours tendance à penser que le sexe anal ne fait effet que sur les homosexuels, détrompez-vous homme ou femme le point G y est toujours.

La sodomie n’est pas une déviance et en avoir envie ne fera pas de toi une perversion de la nature. Pratiquer le sexe anal pour la première fois n’est pas toujours évident, les réticences y sont toujours, pour commencer ayez l’esprit grand ouvert.

 Le sexe anal est il sale ?

 Évidemment l’endroit n’est pas super hygiénique, mais après un passage aux latrines et une hygiène normale, on est prêt. Parfois on évoque un dégoût pour la relation anal la réticence peut venir du fait que le trou anal n’est pas dédié pour ça. Vous avez peut-être raison, mais une bouche aussi n’est pas faite pour avaler une bite ni la langue à faire fondre un clitoris. Il serait dommage de ne pas tenter l’expérience. Bon à savoir avant de pratiquer le sexe anal.

La peur de se faire mal reste un grand blocage surtout pour les femmes, mais il y a toujours un moyen d’éviter cette douleur. Avant de pratiquer la sodomie prenez votre temps avec le préliminaire. L’excitation fait dilater petit à petit le trou anal. Familiariser le trou avec votre doigt tout en y allant doucement, puis avec votre pénis vous pouvez utiliser un lubrifiant pour faire augmenter le plaisir. Monsieur vas-y doucement, on n’est pas en train de tourner un film porno.

Ce qu’il faut noter sur le sexe anal

 Avec l’excitation, l’anus se dilate très vite alors si Monsieur prend son temps, les deux partenaires n’auront plus aucune sensation. L’anus est très étroit ça va toucher tous les points érogènes de la verge. Il ne faut plus que le sexe anal reste un fantasme masculin inspirer des films hots Madame osé, et goûter au plaisir la sodomie, c’est juste une pratique parmi tant d’autres.